"faire un boeuf"

Il nous faut remonter vers 1925, à Paris dans le 8e arrondissement pour comprendre la naissance de cette appellation.

En effet on y trouvait un cabaret fréquenté entre autres par Jean Cocteau et où des chanteurs comme Mouloudji ou Léo Ferré firent leurs premiers pas.

Et vous savez quoi ? Eh bien ce cabaret s'appelait "Le boeuf sur le toit" !

 

Comme Paris était avant tout la ville du jazz, les musiciens de jazz des autres clubs de Paris se présentaient après leurs heures au Bœuf sur le toit pour jouer jusqu’à tard dans la nuit. De là vient l’expression « faire un bœuf » pour désigner une rencontre informelle entre musiciens qui jouent leur répertoire de manière décontractée.

 

Cet endroit fut également un des premiers lieux où le jazz américain fit son apparition en France. Autant dire que ce fut un endroit où les 'jams' étaient fréquentes.

 

Alors autant dire qu'il n'a pas fallu longtemps pour basculer de "faire une 'jam' au Boeuf" à faire un boeuf.

Nous vous attendons tous  mercredi 10 Octobre pour le premier "boeuf" de La Vinyl: